Sophie-Caroline Dété

Photographe

RESTES


Avec une douce bestialité, je bouffe.
L’histoire intime d’un poids qui pèse sur la balance, ou quand le corps aussi a son mot à dire.
Et ce qu’il en reste dans l’assiette, pas grand chose, on ne le voit plus à part là. Et un peu là aussi.
Ca va tout dans les fesses, tout est plié emballé c’est pesé.
Tu le verras dans le miroir où tu n’oses plus regarder.
Ca se déforme avec le temps mais tant pis, la vie c’est pas du gâteau.
Je mords à pleines dents dedans, je bouffe et c’est pas tes oignons.
Mais tu peux regarder, curieux, au creux de mon corps et deviner ce que j’ai mangé.