Sophie-Caroline Dété

Photographe


J'AI RESPIRÉ


De grandes bouffées d'air frais, pleines de vitalité.
Je voudrais être un arbre, de ceux qui parlent entre eux, toute la faune et toute la flore.
Je suis en train d'apprendre à respirer, je suis un arbre, un putain de sapin.
Nue dans la forêt la peau contre l'écorce dressée plus haut encore comme s'il fallait s'étirer vers la lumière.
Moi aussi j'ai le droit d'être grand-mère feuillage. Je veux retrouver ce sixième sens animal perdu dans ce brouhaha d'évolution.
Je veux être un oiseau, la libellule qui saute de villes en vies, de campagne en forêt.
L'abandon, l'oubli de soi.
Je suis primitive, bête mais pas sotte j'apprends à écouter.
Vieille peau j'ai enfilé mes poils, j'ai ignoré toute retenue et tu deviens dérisoire.